Réseaux

L’unité est membre ou affiliée à plusieurs réseaux dont les disciplines et thématiques de recherche sont représentées à l’UMR CNRS 6240 LISA.

Maison des Sciences de l'Homme et de la Société Sud-Est

http://unice.fr/mshs/presentation

La Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est (MSHS Sud-Est) est une Unité de Service et de Recherche CNRS (USR 3566) associant 14 laboratoires de recherche. La MSHS Sud-Est est placée sous la responsabilité conjointe du CNRS, de l’Université Nice Sophia Antipolis et de l’Université de Corse. Elle est membre du réseau national des MSH.

RETI - Réseaux d’Excellence des Territoires Insulaires

https://reti.universita.corsica/

L’Université de Corse a créé le Réseau d’Excellence des Territoires Insulaires (RETI), qui regroupe à ce jour 26 universités.
La convention multilatérale qui a été signée lors du symposium de Corte, le 9 juillet 2010, officialise la création du "Réseau d’Excellence des Territoires Insulaires", offrant aux universitaires un espace d’échange, mais aussi une organisation et une logistique susceptibles de les aider à se rencontrer, à élaborer des projets communs et à valoriser le plus largement possible leurs travaux et réflexions.
Si l’existence de ce réseau trouve ses racines dans la foi de quelques pionniers, le projet actuel, porté par les institutions, vise à lui donner la plus large audience afin de faire sortir l’insularité de sa marginalité.

Le RETI compte à ce jour 27 membres.

MESCE - The Mediterranean Society of Comparative Education

The Mediterranean Society of Comparative Education (MESCE) was launched in Catania (Italy) during a conference, “Comparative Education in the Mediterranean,” held on 4th-6th March 2004, organized by Giovanni Pampanini. MESCE is very much Giovanni Pampanini’s brainchild.

La Société méditerranéenne d’éducation comparée (MESCE) a été lancé à Catane (Italie) lors d’une conférence, "l’éducation comparée en Méditerranée », qui s’est tenue du 4 au 6 Mars 2004, et organisé par Giovanni Pampanini. MESCE est un idée originale de Giovanni Pampanini.

SIHMED - Société Internationale des Historiens de la Méditerranée

http://www.sihmed.rub.de/

Les buts de la Société sont essentiellement de :

- Promouvoir la diffusion d’informations concernant la production scientifique et les activités d’enseignement dans le domaine de l’histoire de la Méditerranée ;
- Promouvoir et organiser, même en collaboration et en accord avec d’autres institutions de recherches, des débats et des rencontres dans les domaines qui intéressent la Sihmed.

ISPROM - Istituto di Studi e Programmi per il Mediterraneo

https://isprom.wordpress.com/

L’ISPROM est un centre d’études et de recherche spécialisé sur la Méditerranée. Parmi ses publications figurent les Cahiers de la Méditerranée (Quaderni Mediterranei) et la revue Cooperazione Mediterranea. L’ISPROM mène aussi des projets de coopération dans la région méditerranéenne.

LMI Mediter - Laboratoire Mixte International MediTer « Terroirs Méditerranéens : Environnement, Patrimoine et Développement »

http://mediter.ird.fr/

MediTer, premier Laboratoire mixte international (LMI) créé à l’IRD dans le domaine des SHS, est dédié à l’étude des arrière-pays du pourtour méditerranéen. Son projet de recherche et de formation s’articule autour des notions de terroir, patrimoine, mobilité, changement et innovation sociale. Ce projet s’intéresse aux dynamiques des sociétés et des espaces de ces arrière-pays, ainsi qu’aux relations qu’ils entretiennent avec d’autres espaces considérés comme « marginaux », urbains ou périurbains. MediTer étudie et analyse la valorisation économique, socioculturelle, territoriale ou politique des spécificités locales et des patrimoines ruraux à travers des dispositifs tels que les qualifications territoriales liées à l’origine et à la qualité, le développement de filières de produits spécifiques, ou les formes de tourisme alternatif.

 

FAERE - French Association of Environmental and Resource Economists

http://faere.fr/fr/

Les économistes français de l’environnement et leurs collègues francophones ont créé leur propre association le 26 juin 2013, à Toulouse, lors de la Conférence de l’EAERE. Cette association est ouverte à tous, sans restriction de nationalité, ni de langue.

 

INFER - International Network for Economic Research

http://www.infer-research.eu/

INFER is a non-profit organisation supporting research in all areas of economics. It has been established in Germany and has members from all continents. Researchers and practitioners from all fields of economics are welcomed as INFER members. Universities or research centers can join INFER as institutional members. INFER also aims to become a dissemination partner for large research projects.

Le projet EQUIPEX GEOSUD

http://ids.equipex-geosud.fr/

Le projet EQUIPEX regroupe 13 partenaires institutionnels représentant la recherche, l’enseignement supérieur, la gestion publique de l’environnement et des territoires, ainsi que les acteurs privés du domaine TIC et Environnement : AgroParisTech, CETE sud-ouest, CINES, Cirad, CNRS, IGN, IRD, Irstea, Université de Montpellier, Université Antilles Guyane et Université de la Réunion. Les partenaires de statut privé ou associatif sont AFIGEO, Geomatys. De grands acteurs du domaine : CNES, Ministère de l’Agriculture, Ministère du Développement Durable,... sont associés au projet.
Le projet EQUIPEX - prévu pour une durée de 9 ans - bénéficie d’une dotation du Ministère de la Recherche de 11,5 M et d’un autofinancement de 9,6 M€ des organismes. La dotation résulte de deux composantes : une « dotation d’investissement » sur 5 ans, et une « dotation de fonctionnement » (constituée des intérêts annuels d’un capital non consomptible) répartie sur 9 ans.
Le projet GEOSUD est le fruit d’une vision stratégique à long terme qui vise à développer l’utilisation de l’imagerie satellitaire au sein de la communauté scientifique nationale et des acteurs publics engagés dans la gestion de l’environnement et le développement territorial.

Partenariat entre le laboratoire UMR CNRS 6240 LISA de l’Université de Corse et l’équipe du projet « EQUIPEX GEOSUD » pour l’acquisition de données satellitaires et aériennes afin de poursuivre les travaux de la plateforme LOCUS sur l’évolution des paysages depuis 1975.

Association transdisciplinaire pour les recherches historiques sur l’éducation

http://www.atrhe.org/

L’ATRHE est née, en 2011, à l’initiative d’enseignants et de chercheurs de plusieurs disciplines engagés dans des travaux historiques ayant pour objet l’éducation.

RFS - Réseau Francophone de Sociolinguistique

http://rfs.socioling.org/

Le Réseau Francophone de Sociolinguistique a pour but de fédérer les chercheurs qui, de par le monde, se reconnaissent un intérêt pour la sociolinguistique, et qui travaillent – principalement ou en partie ou entre autres langues – en français.

Institut d’études scientifique de Cargèse

https://iesc.universita.corsica

Les rencontres scientifiques qui se tiennent à Cargèse ont souvent été à l’origine de découvertes majeures en physique et disciplines proches. Typiquement une trentaine de rencontres se déroulent dans l’année et attirent 1500 à 2000 participants du monde entier. Bien que la physique demeure le thème privilégié des rencontres qui se tiennent à l’Institut, depuis quelques années l'IESC a ouvert ses portes à toutes les disciplines scientifiques.

INEE - Institut écologie et environnement (CNRS)

https://inee.cnrs.fr/fr/institut

Répondre aux enjeux planétaires posés par le changement global et promouvoir la recherche aux interfaces entre les grands champs disciplinaires, Sciences de la Terre, de la Vie, de l’Homme et de la Société, pour faire émerger les Sciences pour l’Environnement en tant que champ scientifique intégré, tel est l’objectif de l’INEE.

INSHS - Institut des sciences humaines et sociales (CNRS)

https://inshs.cnrs.fr/fr/institut

Appréhender les sociétés et les êtres humains par l’élaboration de théories, méthodes et outils : tels sont les objectifs scientifiques poursuivis par l’Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) à travers les unités qu’il pilote ou co-pilote. En partenariat avec les universités et les grands établissements de recherche et d’enseignement supérieur, l’INSHS privilégie l’émergence de nouvelles thématiques de recherche, la pluridisciplinarité au sein des sciences humaines et sociales et l’interdisciplinarité avec les autres sciences. Enfin, il favorise l’internationalisation des sciences humaines et sociales françaises.

Observatoire du développement durable de Corse

http://www.oddc.fr/

L'Observatoire du Développement Durable de Corse est un lieu de travail et d'échange entre les acteurs régionaux basé sur des diagnostics partagés.
Sa mission s’accomplit au travers de trois axes :

  • Optimisation des moyens mis en œuvre au niveau régional pour la connaissance et la gestion des données (collecte) ;
  • Optimisation des échanges et de l'utilisation des données par les partenaires (diffusion) ;
  • Réalisation de documents de synthèse pour une vision globale (compréhension).

Il s’agit, dans une stratégie qui traite de manière intégrée les aspects économiques, environnementaux et sociaux, de procéder à la collecte, au traitement et à la diffusion de données, informations, initiatives développées pour répondre aux défis majeurs tels que le changement climatique, la préservation de la biodiversité, les énergies renouvelables, la gestion des ressources naturelles, mais aussi la gouvernance.

Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication

LabEx DRIIHM, Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux

http://www.driihm.fr/

Lauréat de la deuxième vague de l'appel à projet Laboratoire d'Excellence (LabEx) dans le cadre du programme « Investissements d'avenir », le LabEx DRIIHM, Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux, regroupe les Observatoires Hommes-Milieux (OHM, au nombre de 131), outils créés par le CNRS-INEE en 2007.
Ce LabEx mis en place initialement pour 8 ans (février 2012 - décembre 2019) avec une dotation de 6,5 Millions d'Euros vient d'être renouvelé pour une période de 5 ans (jusqu'à fin 2024).
Le DRIIHM a pour vocation d'aider par son soutien au développement des Observatoires Hommes-Milieux - et à permettre le bon accomplissement de leurs missions : constituer un dispositif intégré d'observation des socio-écosystèmes anthropisés et de leur complexité. Outil de recherche fondamentale et appliquée, attentif à de la demande sociétale, il organise observations, expérimentations, modélisations et préservation des données pour aider et contribuer par leur compréhension à la conception de solutions pour un développement durable.
Ce dispositif, très fortement marqué et cohérent conceptuellement, développe et consolide les mutualisations des ressources, des compétences, des expériences et des réflexions. Il a vocation à assurer la conservation sur le long terme des résultats des travaux réalisés par l'ensemble de la communauté, en données ou métadonnées, en promouvant notamment l'harmonisation des pratiques liées à leur conservation tout en garantissant leur pérennité au niveau central et leur disponibilité.
En tant que LabEx, le DRIIHM accorde une attention toute particulière à sa fonction de passeur entre la recherche académique et ses résultats et la société civile, les acteurs politiques et la société.

Observatoire Hommes-Milieux (OHM) "Littoral méditerranéen"

http://www.ohm-littoral-mediterraneen.fr

L’OHM "Littoral méditerranéen" appartient au Réseau des Observatoires Hommes-Milieux du CNRS. Dédiés à l’étude de systèmes socio-écologiques déterminés, les OHM sont des outils au service des pratiques interdisciplinaires et des relations sciences-société. En février 2012, ils ont été désignés comme Laboratoire d’excellence (Labex) par le Ministère de la recherche et de l’enseignement supérieur, sous l’acronyme DRIIHM (Dispositif de Recherche Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux).