Lieux, Identités, eSpaces et Activités


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher




Accueil > Evenements scientifiques > Séminaires

Conférence : La continuité territoriale : quels services pour quels objectifs ?

L’économie corse et son développement en débat

1. Contexte

Les questions économiques prennent de plus en plus d’importance dans les sociétés contemporaines et dans la société corse en particulier. Le citoyen comme le décideur s’interroge sur ces différents concepts et problématiques qui le touchent dans son quotidien (coûts des transports, niveau des prix, foncier, crise économique, gestion des déchets, etc.). Par ailleurs, la problématique du développement territorial est souvent associée à de nombreux faits ou initiatives qui nourrissent l’actualité insulaire. Mais ces questions et cette problématique ne sont pas forcément faciles d’accès à l’ensemble de la population, notamment en raison d’un déficit de connaissances vulgarisées.

2. Enjeux scientifiques et sociétaux

Il s’agit de transmettre aux citoyens n’ayant pas de connaissances poussées dans les domaines de l’économie, de la géographie, du droit ou encore de la sociologie, des éclairages scientifiques simples leur permettant de mieux appréhender les problèmes économiques et sociaux du territoire. Il s’agit aussi de permettre à ces populations de participer aux réflexions conduites autour de ces problèmes.

3. La conférence

La continuité territoriale : quels services pour quels objectifs ?

Xavier Peraldi, Maitre de conférences en sciences économiques à l’Université de Corse

Depuis plus de 35 ans, la Corse bénéficie d’un système de continuité territoriale. D’abord limité au service de transport maritime, ce service s’est rapidement étendu au transport aérien. Au fil des années ses conditions de mise en oeuvre et son périmètre d’application ont évolué, mais la place du service public n’a cessé de se conforter dans l’offre de transport extérieur de la Corse. Les transformations économiques et institutionnelles qui se sont produites au cours des dernières années (réduction des financements publics, ouverture à la concurrence du marché des transports) ont toutefois entraîné une remise en cause brutale des choix effectués par le passé. Un nouveau schéma d’organisation et de nouvelles conditions de financement des dessertes maritimes et aériennes doivent être adoptés. C’est l’occasion de tirer les enseignements de la politique de continuité territoriale conduite au cours des 4 dernières décennies et de poser la question des incidences économiques que l’on peut légitimement lui associer.