Lieux, Identités, eSpaces et Activités


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher




Accueil > Présentation > Annuaire

BEREZOVSKA PICCIOCCHI Olena

Maître de Conférence contractuelle
Section CNU : 10
Adresse mail : olenapicciocchi@gmail.com
Téléphone : 06 03 81 04 44

La recherche :
7 décembre 2012 : Soutenance de thèse en littérature française et comparée. Le titre de la thèse Les messagers de l’ancien. Mazzeri corses et molphars carpatiques entre tradition orale et littérature sous la direction de Françoise Graziani et Dominique Verdoni avec l’obtention de la mention très honorable et félicitations du jury à l’unanimité.
Prix de thèse reçu en 2014 : Prix Jean Ambrosi de l’Accademia Corsa de Nice
Post-doctorat
15 Février- 31 décembre 2014 L’œuvre de Stanislaw Vincenz Na wysokiej połoninie (Sur les hauts pâturages). Entre l’ethnologie et la littérature sous la direction d’Anjdrzej Romanowski, professeur poloniste, au département de la Culture littéraire des régions frontalières (pl. katedra kultury literackiej pogranicza) à l’université Jagellon à Cracovie, Pologne.

Thèmes de recherche :
Littérature et art ( V. Maïakovski et les avant-gardes ; M. Kotsioubynsky et l’impressionnisme ). Rapports entre les littératures orale et écrite : slaves et romanes (ex. étude des personnages du type chamanique). Littérature et ethnologie ( l’épopée de S. Vincenz). Mythe et imaginaire populaire ( la figure de Salomon) . Identités nationales et religieuses ; théories de M. Halbwachs et de G. Devereux.

Publications ( cinq publications les plus récentes) :
1. « Molfar. L’Ukraine et l’éternel retour de l’ancêtre » in Nadezhda Alexandrova, Diana Atanasova, Maria Kalinova, Roumiana L.Stancheva, Domination and Adaptation, Proceeding of the international conference of the Faculty of Slavic Studies, University of Sofia St. Kliment Ohridski, 2017, p. 119-124.
Contenu : Cette étude s’interroge sur les voies de l’appropriation de la littérature orale et de ses personnages en considérant avec Gilles Deleuze analysant Nietzche que l’expression « éternel retour » désigne non le retour du même mais une reprise sélectionnée, « une identité créatrice ». Alors, le molfar houtsoul, ce sorcier du village, promu en Ukraine, par la littérature et le cinéma, dans l’optique identitaire d’un ancêtre idéalisé, incarne parfaitement l’idée de « l’éternel retour » dans sa vision nietzschéenne.

2. « La folie amoureuse et la notion de « désordre sacré » dans deux romans ukrainien et corse » in Multilinguales (U. Bejaia, revue semestrielle ISSN en ligne 2335 – 1853), n°7, 2016, p. 111- 136.
Contenu : Cette étude illustre en partie la thèse de G. Devereux selon laquelle certains désordres psychiques se localisent dans ce qu’il a désigné comme l’« inconscient ethnique » et compare deux proses littéraires Les Ombres des ancêtres oubliés (Тіні забутих предків, 1911) de l’écrivain ukrainien Mykhaïlo Kotsioubynsky, et Le Berger des morts - Mal’Concilio (1974), de Jean Claude Rogliano, écrivain corse d’expression française. L’ancrage des deux récits dans la tradition culturelle de leur communauté respective, houtsoule et corse, le type de leurs personnages principaux, leur position sociale marginale, leur « folie » amoureuse fatale, ont autorisé une lecture de ces deux romans à la lumière de la notion de « désordre sacré » de l’ethnopsychiatrie de Georges Devereux (1908 – 1985).

3. « Salamone corse et Solomonar roumain : la magie pastorale et la figure de Salomon » in Colloquia Comparativa Litterarum, Vol 2, No 1 (2016), p.46-54.
Contenu : Cette étude analyse la figure de Salomon réinvestit dans les traditions pastorales corses et roumaines comme gardiennes d’un monde ancestral à travers leurs contes et leurs légendes monnayant, de même, une imagination magique et opérationnelle en esthétique de narration voire littéraire.

4. « "La Corse mystérieuse" et le pays houtsoul – "Atlantide slave » : Entre le réel et l’imaginaire » in Prace Historyczne, (revue historique de l’Université Jagellon, Cracovie), N142 (3), 2015, p. 403-426.
Contenu : Un essai d’étude qui soulève une problématique très Maurice Halbwachs des rapports spéculatifs entre l’histoire, la politique et la mémoire collective des lieux avec à la clé l’image du peuple pensé comme « sauvage ».

5. « The Book as Polemic Symbol of Magic Powers in the Carpathian and in the Siberian Tradition », in Monika Banas, Eliżbieta Wiącek (edited by), Symbols of Contemporary Culture, Księgarnia Akademika, Krakow, 2015, p. 95-111. (Publication de l’Université Jagellon de Cracovie).
Contenu : Cette étude compare les perceptions du livre en tant que symbole magico-religieux dans les traditions populaires carpatiques et sibériennes dans le contexte de l’opposition ou de la collaboration des pouvoirs innées et savants incarnées par les figures de chamane et de sorcier du village.

Enseignement :
2017-2018 : enseignante-chercheuse, contractuelle (192h/TD) de DUFLE (niveau B1 ; Compréhension et Production Orales ; Cultures et Sociétés) ; d’une langue nouvelle le russe ( Licence 3 : Lettres) et de français (DAEU : Diplôme d’Accès aux Études Universitaire).

Expérience : L’enseignement des langues (le français et le russe), se positionne surtout dans le domaine de Cultures et de Sociétés avec mise à l’honneur de la littérature comme source principale de construction d’un imaginaire positif chez l’apprenant sur son objet d’apprentissage pour une motivation toujours plus grande visant à briser les blocages éventuels avec la mise en place ponctuelle de l’interaction des étudiants francophones avec des étudiants étrangers pour un échange culturel toujours plus enrichissant et plus pertinent qui fonctionne à partir d’un dépaysement total vers une intégration réciproque et où l’enseignant guide les apprenants vers une autonomie toujours plus grande et vers la conscientisation des processus d’apprentissage de langues et de cultures pour mieux vivre ses langues et ses cultures .
L’activité de recherche, quant à elle, s’inscrit dans une perspective comparatiste ouverte aux échanges linguistiques, littéraires et interculturels.

1 septembre 2015 – 31 août 2017 : A.T.E.R. à l’université de Corse, enseignante de DUFLE et d’une langue nouvelle : le russe.

Janvier-mars 2014 : chargée des Travaux dirigés d’apprentissage d’une nouvelle langue le russe (en Licence 3 science du langage) et du suivi pédagogique (en licence 1, histoire) (40h)

Profil universitaire - Littérature comparée