Lieux, Identités, eSpaces et Activités


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher




Accueil > Evenements scientifiques > Chaires

Chaire Esprit méditerranéen Paul Valery - Session octobre 2017

Méditerranéen d’origine et de conviction, Paul Valéry voyait dans la Méditerranée un espace de pensée ouvert et dynamique, dont la fonction civilisatrice doit être préservée. Les politologues, économistes, philosophes et sociologues sont aujourd’hui de plus en plus nombreux à trouver dans ses écrits de nouveaux arguments pour opposer à la théorie du choc des civilisations une « expérience méditerranéenne » qui change en une communauté plurielle la fatalité des conflits.

Ouverte sur tous les possibles, zone de contact qui sépare et relie, la mer intérieure multiplie les paradoxes qui rendent active et durable la « fermentation des esprits » qui fait son identité.

Plurielle et mobile comme l’esprit méditerranéen qui la détermine, cette chaire entend stimuler de nouveaux échanges d’idées, de langues, de traditions et de savoirs, pour contribuer à la préservation d’un héritage « humaniste », tissu vivant d’une société de la connaissance fondée sur la complexité des rapports entre pensée et action.

La Chaire accueille chaque année quatre grandes personnalités internationales qui explorent la diversité des patrimoines intellectuels, artistiques et sociaux qui depuis la plus haute Antiquité ont fait de la Méditerranée un espace de circulation et de renouvellement des savoirs.

Thème de l’année : L’esprit des lieux

La Méditerranée est un lieu commun qui relie une multiplicité de peuples, de paysages, de langues et de systèmes de pensée. Les quatre invités de la Chaire abordent cette année la question des rapports entre nature et société de divers points de vue. Ils interrogent la construction de l’espace urbain, les traditions populaires d’hier et d’aujourd’hui et l’équilibre géopolitique méditerranéen.

Professeurs invités pour la session d’octobre : Tuomo MELASUO, professeur de sciences politiques à l’Université de Tampere (Finlande) ; László NAGY, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Szeged (Hongrie) ; Salvatore BONO, professeur émérite de l’université de Pérouse (Italie).
Thème : « La Méditerranée élargie »

Programme :

Session d’Octobre

La Méditerranée élargie

Société Internationale des Historiens de la Méditerranée (SIHMED)

Pour sa session d’automne, la Chaire Esprit méditerranéen donne carte blanche à la Société Internationale des Historiens de la Méditerrannée (SIHMED) qui oeuvre depuis vingt ans à la diffusion des connaissances, à la collaboration scientifique et à la promotion de l’enseignement d’une histoire méditerranéenne “élargie”, c’est-à-dire perçue dans sa globalité et dans ses relations au monde.

La SIHMED tiendra à Ajaccio son congrès annuel organisé par Antoine-Marie Graziani (UCPP/UMR LISA), membre du Conseil de Direction, en présence de son président Nikolas Jaspert (Université de Heidelberg) et de sa vice-présidente Sylvia Marzagalli (Université de Nice et IUF).
Trois membres éminents de la SIHMED, spécialistes des équilibres géopolitiques méditerranéens, donneront des conférences exceptionnelles à Bastia, Corte et Ajaccio :

Mardi 3 octobre, Bastia, Musée d’Art de d’Histoire

18h. Conférence de Tuomo Melasuo :

Les Pays Nordiques partenaires actifs dans le processus euro-méditerranéen depuis 1995

Tuomo MELASUO, professeur de sciences politiques à l’Université de Tampere (Finlande) a fondé et dirige le Tampere Peace Research Institute (TAPRI) consacré aux recherches sur la paix et le conflit. Il est en outre vice-président du MOST (Management of Social Transformation programme) à l’UNESCO, et membre du Conseil consultatif de la Fondation Anna Lindh, à laquelle est également associée la SIHMED. Ses recherches concernent les relations interculturelles et interlinguistiques, la coopération internationale et les questions socio-économiques.

Jeudi 5 octobre, Corte, Campus Mariani, B4 001

14h. Conférence de Lazslo Nagy :

La Méditerranée dans la politique extérieure de la Hongrie (époque moderne et contemporaine)

László NAGY, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Szeged (Hongrie) et au Centre d’études pour le Monde Arabe Moderne de Beyrouth (Liban), s’intéresse particulièrement aux questions liées aux minorités, à la décolonisation dans le sud de la Méditerranée, aux échanges transfrontaliers et aux changements d’équilibre géopolitiques après la Seconde Guerre Mondiale. Membre de l’Académie des Sciences de Hongrie ainsi que de plusieurs académies internationales, c’est aussi un fidèle ami de la Corse. Il est associé à divers partenariats avec l’Università Pasquale Paoli et a dirigé un livre d’hommage international au regretté Antoine-Laurent Serpentini (Mélanges Serpentini, Université de Szeged, 2014).

Vendredi 6 octobre, Ajaccio, Bibliothèque Fesch

18h. Conférence de Salvatore Bono, suivie d’un débat animé par Nikolas Jaspert, président de la SIHMED, et Sylvia Marzagalli, Vice-présidente :

Une Méditerranée élargie

Salvatore BONO, professeur émérite de l’université de Pérouse (Italie) et fondateur de la SIHMED, est le grand spécialiste de la question de l’esclavage en Méditerranée à l’Epoque Moderne. Au cours de cette soirée il exposera les enjeux actuels d’une approche globale de l’espace méditerranéen et dédicacera son dernier ouvrage, Schiavi. Una storia mediterranea (XVI-XIX secolo) publié à Bologne en 2016.


Dans le cadre de la session d’automne de la chaire Esprit méditerranéen Paul Valéry, la bibliothèque universitaire de Corse met en avant une sélection d’ouvrages sur le thème de la Méditerranée Élargie, à compter du 28/09/2017 jusqu’au 13/10/2017.