Lieux, Identités, eSpaces et Activités


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher




Accueil > Evenements scientifiques > Séminaires

Journée d’études hispano-italienne

L’Amérique du sud, le rève italien d’un nouveau monde

Ce projet naît de la volonté de rapprocher les filières espagnol et italien en vue d’une future licence Lettres-Langues au sein de la Faculté des Lettres. En effet, nombreuses sont les relations qui ont liées l’Espagne à l’Italie au cours des derniers siècles aussi bien dans le domaine du commerce que dans les échanges intellectuels et artistiques. Nous avons voulu pour ce premier travail entre filières nous intéresser aux migrations, sujet de grande actualité en Italie, pays européen à recevoir le plus de migrants de nos jours mais aussi nation qui, tout au long des XIX° et XX° siècles, a le plus produit de candidats au rêve américain. Mais au cours de l’Histoire les rêves se déplacent et prennent de nouvelles formes et des chemins divers, désormais il s’agit plutôt du rêve européen, la présence aujourd’hui de ressortissants des pays andins en Italie en est la preuve inversant le cours du flux migratoire qu’avaient alimenté les Italiens partis chercher travail et opportunités dans certains pays sud-américains tout au long des deux siècles passés. La Corse a été également touchée par ce phénomène et des milliers de Cap Corsins sont partis chercher fortune au Venezuela et à Porto Rico.
L’émigration italienne vers les Amériques depuis le Risorgimento et jusqu’à la euxième guerre mondiale a été un des mouvements démographiques des plus significatifs de l’Histoire européenne récente et obéit à différentes causes principalement économiques et politiques. Entre 1870 et 1970 plus de 25 millions d’Italiens ont quitté la péninsule pour tenter leur chance en Amérique du Sud. Ces millions de déplacés provoquent d’importants changements aussi bien dans le pays d’origine qui voit des régions entières se dépeupler que dans les pays d’accueil qui doivent faire face au débarquement de milliers de nouveaux habitants. L’arrivée des Italiens en Amérique du Sud notamment au Brésil et en Argentine sera facilitée par la demande de main d’oeuvre et des politiques locales très favorables à leur égard. Ces immigrés apportent non seulement leur savoir-faire mais aussi de nouveaux
ferments idéologiques et esthétiques, aspects qui favoriseront le caractère métis et
cosmopolite de ces jeunes nations. L’influence des Italiens en particulier sur la vie politique et littéraire de ces pays a été significative. À ce sujet et en forme de boutade le romancier argentin Jorge Luis Borges disait « l’Argentin est un Italien qui parle espagnol pense en français et voudrait être anglais », phrase qui, au-delà de l’ironie, révèle la complexité du sentiment national et identitaire des nations construites grâce à l’immigration. Cette rencontre entre hispanistes et italianistes vise à permettre de mieux comprendre les relations complexes et passionnées entre l’Italie et les Amériques à travers l’Histoire, la littérature, le cinéma et les arts en général mais également à susciter l’intérêt de nos étudiants d’espagnol pour la langue et la culture italiennes et vice-versa.

Agenda

Ajouter un événement iCal