Lieux, Identités, eSpaces et Activités


Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher




Accueil > Présentation > Annuaire

W. ALBERTINI Alexandra

Grade : PRCE, Dr. Qualifié MCF
Section CNU :9ème et 10ème

Adresse mail : a.w.albertini@sfr.fr

Equipe d’appartenance : ICPP Axe 1

Thématiques de recherche :
1)- Littérature d’idée (France et Europe) ; Burton, Malebranche, Fontenelle, Bayle ; Renaissance et XVIIème siècle sur le conflit du rationalisme critique et de l’irrationalisme religieux (superstition, philosophie naturelle, nouveaux savoirs, vulgarisation scientifique, scepticisme savant, académie des sciences, imagination, religion, rhétorique classique). 2)- Insularité/insularisation (Renaissance et époque classique). 3)-Superstition et rationalisme de Napoléon

Parcours de recherche :
Docteur en langue et littérature française : littérature comparée (Scepticisme savant et superstition au XVIIème siècle) ; Co-responsable scientifique séminaire « insularité/insularisation », co-directrice de publication revue Fert’îles (Paris, Petra Ed.) ; articles et conférences (France, et international anglophone) ; membre Renaissance Society of America (RSA), « Scientiae » ; contributeur Book review pour la revue Renaissance Quarterly (USA),et « rassegna » revue Studi francesi (Italie).

Cinq publications majeures :

  • - Alexandra Willaume-Albertini, « Rhétorique du discours contre la superstition dans les Pensées diverses sur la comète de Pierre Bayle : astronomie et littérature au service de la raison », Studi Francesi, Torino, Rosenberg & Sellier Ed. Anno LVIII- Fasicolo III, 174, Sept-Déc 2014, p. 454-466
  • -Alexandra W. Albertini « Tristan et l’époque Louis XIII en Corse : connaissance et oubli », Cahiers Tristan, XXXVII, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 19-21
  • -Alexandra W. Albertini , « Le « superstitiosus » du frontispice de l’Anatomie de la mélancolie (Robert Burton), simple miniature ? », in Fert’île III dir. J. Isoléry, Paris, Coll. “Des îles”, Dir. E. Fougère, Petra, 2015, p. 21-30
  • -Alexandra W. Albertini, « L’Éros, île diabolique dans l’Anatomie de la Mélancolie de Robert Burton », Fert’île IV, dir. J. Isoléry et A.W. Albertini, Paris, 2017, Petra, p. 169-183
  • -Alexandra W.Albertini, « La superstition de Napoléon : fiction ou histoire ? », in Pascal Paoli, La révolution corse et Napoléon Bonaparte, Dir. Jean-Dominique Poli et Jean-Guy Talamoni, Alain Piazzoli Ed., Ajaccio, 2017, p. 329-342
  • - Alexandra W. Albertini « Approche médicale et analyse philosophique de l’imagination dans la critique de la superstition : comparaison paradoxale de Burton et Malebranche », Studi Francesi Torino, Rosenberg & Sellier Ed., publication en cours.

Enseignements :
Langue et littérature de la Renaissance, Littérature française et philosophie du XVIIème siècle, littérature et culture religieuse, Littérature comparée, Rhétorique du discours et littérature