Journées d’étude Tempro la cetra. Accorder poésie et musique dans l’Italie du premier baroque

11 April 2019 par Catherine Walch
Lundi 6 mai 2019 à 9h30 au Spaziu Natale Luciani, Corti Mardi 7 mai 2019 à 11h à l'Auditorium du CNCM Voce - Pigna

Poésie et musique constituent deux formes d’expression qui cherchent à accorder leurs singularités au triple impératif rhétorique : instruire, plaire et émouvoir. À partir des lectures humanistes des Anciens, discutées dans les cercles savants et les académies, les nuove musiche florentines dominées par la monodie accompagnée et la seconda pratica de Monteverdi instaurent un nouveau paradigme fécond de la poésie en musique.
Dans le même temps, les poètes appellent de leurs vœux le renouveau de cette union des Muses sœurs, toujours vivace dans la tradition orale. La musique est thématisée dans la poésie où perdure la métaphore de l’harmonia mundi, malgré la remise en cause scientifique de ce cosmos analogique. Par ailleurs, la relecture des mythes musicaux (Orphée, Écho, Syrinx, etc.) actualise les discours sur l’acte poétique et ses effets. La métaphore musicale peut enfin servir de défense et illustration des poétiques innovantes de ce premier XVIIe siècle italien, et notamment du marinisme.
En gardant à l’esprit que l’accord, en tant qu’harmonie de contraires ou discordia concors, est plus ou moins consonnant, ces journées d’étude ont pour objet d’explorer la richesse des relations entre poésie et musique, poètes et musiciens, dans l’effervescence artistique et intellectuelle de ce premier baroque italien. Enfin, suivant l’enseignement de ces académies où l’art se faisait autant qu’il se pensait, nos échanges chercheront à accorder recherche scientifique et interprétation comme deux approches complémentaires pour une même herméneutique.

2019-05-06_Programme_Journées d’études_Tempro la cetra