Parutions

Publications d’ouvrages des membres du laboratoire.

Filtrer par
1 2 3 11 16
Ludovic Martel, Johan Jouve, Arnaud Sébileau

Politiques du littoral et "sports de nature" Ed. Quæ (2021)

Depuis l’an 2000, la France mène une politique volontariste en matière d’aires marines protégées : création de l’Agence des aires marines protégées, nouveau cadre législatif, publication du Livre bleu des engagements du Grenelle de la mer, qui enjoint au développement des aires marines protégées… Alors que les « sports de nature » se sont largement diffusés et font l’objet d’une politique visant à maîtriser leurs effets sur les espaces investis, se pose la question du rapport entre ces nouveaux usagers et les instances de gouvernance de la nature. Approche comparative et études de cas ; ingénierie sociale et perspectives analytiques… cet ouvrage est le fruit du travail d’un collectif de chercheurs en sciences humaines, sociales et juridiques. Il analyse les usages récréatifs de la nature du point de vue de leurs représentants au sein des aires marines protégées, d’une part, et des instances de gouvernance, d’autre part. Soutenue par la Fondation de France, l’enquête sur laquelle il s’appuie a porté, durant cinq années, sur 9 aires marines protégées réparties sur l’ensemble du littoral français métropolitain. Un ouvrage à destination des enseignants, scientifiques, étudiants, gestionnaires et usagers des aires marines protégées.

En savoir plus
DALBERA Joseph (éds.)

Apulei Metamorphoseon : Index verborum, Liste de fréquence, Olms-Weidmann, 2020.

Cet ouvrage, comme tous les indices uerborum de la collection Alpha-Omega publiés selon les méthodes du LASLA (Laboratoire d’Analyse Statistique des langues anciennes de l’Université de Liège) constitue un index dans lequel les vocables, classés en ordre alphabétique, sont accompagnés de leur fréquence d’emploi et éventuellement d’une précision, par exemple sur leur nature (ex : AMICVS, subst. et AMICVS, adj.), ou d’une traduction (ex : TEMPVS, le temps et TEMPVS, la tempe). Sous chaque vocable apparaissent les mots-formes tels qu’ils figurent dans le texte, classés selon un classement morphologique, et, pour chaque occurrence, la référence. Cet index est complété par deux listes : une liste de fréquences d’emploi du vocabulaire reprend les vocables classés en ordre décroissant de leur nombre d’occurrences; une seconde liste présente l’ensemble de verbes subordonnés classés par type de propositions subordonnées.

GARNIER Bruno & DEROUET Jean-Louis & MALET Régis (dir.)

Sociétés inclusives et reconnaissance des diversités : le nouveau défi des politiques d'éducation, Presses Universitaires de Rennes, Collection : Le Sens social, 2020.

La charnière des XXe et XXIe siècles a été marquée par la prise en compte de la diversité en éducation sous plusieurs aspects : genre et orientation sexuelle, ethnie, langue, culture, religion, état de santé, âge, territoire… Le projet d’intégration sociale se conçoit de plus en plus dans la reconnaissance des différences et de moins en moins dans l’indifférence aux différences. Cet ouvrage explore, dans différents pays, les aspects de cette diversité et les approches théoriques et méthodologiques, afin de mettre en évidence les capacités d’initiative des enseignants et tracer les contours d’une société inclusive.

ZEDDA Corrado

Ai piedi dell’Apostolo. Sede apostolica e spazio tirrenico (secoli XI-XII), Vita e Pensiero, Milano, 2020.

Il libro indaga il processo di creazione e la suc-cessiva gestione da parte della sede apostolicadi uno spazio imperniato sulle coste e le iso-le del Tirreno centrale durante il periodo dellariforma ‘gregoriana’: un tema che finora lastoriografia non ha considerato con la dovutaattenzione. Tale spazio – una rotta marittima,politica e diplomatica che collegava i porti la-ziali e dell’Italia centro meridionale con le iso-le del Tirreno – fu una vera e propria creazionegeopolitica, che svolse la funzione di prote-zione del territorio e degli interessi del Patri- monium Sancti Petri dalle ingerenze esternein un momento in cui era profondo lo scontrocon l’autorità imperiale, manifestatosi in tutta lasua gravità attraverso la lotta per le investiture.L’indagine si volge a considerare, da un lato,la sponda insulare tirrenica, con le due isole diSardegna e Corsica, legate alla sede apostolicada un rapporto complesso sul piano giuridico,istituzionale ed ecclesiastico; dall’altro la spondacontinentale settentrionale, con al centro la cittàdi Pisa che, sebbene in stretto raccordo con lasede apostolica, mirava a controllare dal puntodi vista ecclesiastico e politico quello che con-siderava il suo spazio di azione nel Tirreno. Questitemi confluiscono all’interno del dibattito sto-riografico sull’introduzione e la diffusione dellariforma promossa dal papato nelle diverse areedella Cristianità fra XI e XII secolo. In tal modo,lo studio del caso particolare (lo spazio tirrenico)consente di formulare innovative ipotesi interpre-tative in merito alla politica della sede apostolica. Corrado Zedda è chercheur associé presso l’Uni-versità di Corsica.

LARI Vannina (dir.)

Les rites funéraires de Méditerranée : actualisation des découvertes et perspectives d'analyses croisées, Alain Piazzola, 2020.

Le Workshop Les rites funéraires de Méditerranée : actualisation des découvertes et perspectives d'analyses croisées s'est déroulé à l'Université de Corse les 3 et 4 Avril 2019. Il s'agit de mettre en place un réseau de chercheurs permettant d'échanger et de réactualiser les connaissances autour de l'anthropologie de la Méditerranée. De fait, l'étude du patrimoine archéologique de l'île permet de mettre en évidence des pratiques communes à la fois aux territoires insulaires et à cette zone particulière liant Orient et Occident. Les dernières découvertes archéologiques ouvrent de nouvelles perspectives de recherches et demandent une analyse croisée actant une réactualisation des connaissances relatives aux rites funéraires. De même, le rapport à la mort, exprimé notamment dans la gestion des défunts et le deuil, évolue tout en conservant des traces évidentes d'un fonctionnement archaïque. Il a donc paru nécessaire de provoquer une confrontation de ces données nouvelles.

FOGACCI Tony & LARI Vannina

Dictionnaire de mythologie corse, Alain Piazzola, 2020.

Ce Dictionnaire de Mythologie Corse, à la portée de tous, rassemble des termes liés aux croyances, mythes et récits fabuleux, figures, rites et symboles propres à la Corse et à la Méditerranée. Les entrées proposées étaient difficilement accessibles pour le grand public, certaines étant d'ailleurs inconnues pour la plupart, il était donc nécessaire de synthétiser ces données. De Aba à Zinefra, plus de 200 entrées vous font pénétrer dans cet univers mythique où chacun pourra circuler facilement grâce à un index alphabétique des entrées, un terme renvoyant souvent à un autre. Entre mutations, superpositions de pouvoirs et de religions, résurgences, emprunts, rejets et recréations, il s'agit pour le lecteur de redécouvrir le socle culturel du peuple corse, afin de redonner du sens à cet imaginaire et recréer ce lien au lieu si caractéristique de la culture insulaire.

CASTELLANI Laetizia (dir.)

Corse : du local aux espaces lointains, Alain Piazzola, 2020.

Le rayonnement de la Corse dans des domaines parfois insoupçonnés Ce recueil pluridisciplinaire, Corse : du local aux espaces lointains, regroupe les communications présentées lors d'un workshop organisé par l'université de Corse en octobre 2018. Les auteurs (archéologues, historiens, historiens du droit et linguistes) abordent des thématiques variées (économie, société, migrations, commerce, rapport à la mer, patrimoine religieux...) de l'Antiquité à la Première Guerre mondiale. L'île est ouverte sur l'extérieur et insérée dans des réseaux qui la mettent en relation avec les états riverains de la Méditerranée mais également avec des contrées plus lointaines. Ainsi, les notions d'ouverture, d'échange et d'identité sont au cœur de cet ouvrage. Il s'inscrit également dans une démarche de réappropriation et de promotion de l'histoire locale.

GHERARDI Eugène F.X. (dir.)

Des images qui collent à la peau : ethnotypes de Corse, de Bretagne et d'ailleurs, Alain Piazzola, 2020.

Au-delà de cette image romantique de la Corse taciturne et vindicative, l'anniversaire de la publication de Mateo Falcone fournit l'occasion de s'interroger sur les ethnotypes en faisant appel à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, toutes les périodes de l'Histoire et toutes les aires géographiques. Ces ethnotypes sont vieux comme le monde. Déjà, pour les Romains, les Étrusques sont des gens mous; les Samnites des gens rudes; les Grecs sont pommadés, parfumés, décadents; les Égyptiens sont fanatiques et turbulents; les Gaulois sont grossiers, crédules, goinfres et stupides. N'est-ce pas une tâche de Sisyphe, jamais achevée, de combattre les clichés qui ont la vie dure? Il est plus difficile de corriger des préjugés que de combler une ignorance. Le volume qui rassemble ces contributions est donc par essence pluridisciplinaire, d'une pluridisciplinarité pleinement assumée. Il relève aussi d'une approche comparée fertile.

COLONNA Romain

De la minoration à l'émancipation, Albiana, 2020.

La « langue » est l’un des enjeux majeurs des luttes identitaires, culturelles et politiques, notamment depuis un demi-siècle, en Corse comme dans de nombreuses parties du globe. L’émergence de langues dominantes, voire hégémoniques, celles en particulier des États-nations dès le XIXe siècle, n’a fait qu’exacerber les antagonismes et a ouvert la voie à des combats « identitaires » qui ont pris diverses formes : sociétale, institutionnelle, universitaire, politique et parfois « armée ». Dans cet ouvrage, l’auteur, enseignant-chercheur, nous donne à comprendre à quel point cette question linguistique recouvre, en fait, un champ d’investigations et d’interventions bien plus large qui entraîne dans son sillon l’ensemble de la société à travers ses forces économiques, éducatives, historiques, institutionnelles, philosophiques, citoyennes, ses mythes, ses représentations, ses désirs, ses fantasmes quelquefois… Car le fait langagier est un fait éminemment social et donc éminemment politique. Partant du terrain corse, cette analyse sans concession – à la fois historique et contemporaine – de la minoration offre au lecteur une somme de clés de compréhension et d’arguments en faveur des langues minorées, afin de s’opposer à l’arbitraire de la domination, pour un monde ouvert à la diversité linguistique et au profit d’une identité plurielle reconnue, avec ce souci permanent chez l’auteur d’analyser les raisons politiques et sociales constitutives de la minoration tout en suggérant de possibles voies de sortie, ce qu’il appelle l’« émancipation ». Ce livre, composé de plusieurs de ses articles parus dans des ouvrages collectifs ou des revues scientifiques internationales reconnues, témoigne tout autant du chemin parcouru sur la question que de celui qui demeure à faire. Un itinéraire est tracé…

REY Didier

“Football in Corsica: From the pride of being French to the desire not to be?”, In : VACZI Mariann & BAIRNER Alan (éds.) Sport and Secessionism, Routledge,1st edition, October 30, 2020.

L'ouvrage collectif auquel a participé Didier Rey, Professeur des Universités UCPP, membre de l'UMR LISA vient d'être publié sous le titre "Sport and secessionism". Son texte constitue le chapitre 7 et porte le titre suivant : "Football in Corsica: From the pride of being French to the desire not to be?" Book Description : Sport and Secessionism examines how sporting cultures reflect, inform and sometimes frustrate secessionist movements around the world. Investigating a wide range of cases, the book explores key themes including nationalism, nation building, state-region antagonisms, independence movements, identity and ethnic politics, sovereignty and autonomy processes, all through the lens of sport. Sports are uniquely positioned to shed light on secessionist politics due to their pervasiveness in society, and their ability to absorb, reflect and produce political projections. The book presents analyses of a wide range of geographical, cultural and political contexts in which sports are deployed to pursue regional independence, or greater sovereignty and autonomy, and explores the dual processes of sub-national identity construction and state sovereignty deconstruction. The book includes fourteen cases from such diverse parts of the world as Ireland, Taiwan, Turkey, Catalonia, Biafra, Canada and the UK, among others. Offering a unique perspective on an important geopolitical issue, this book is fascinating reading for anybody with an interest in sport and politics, the sociology of sport, political science, political geography, nationalism studies or international history.

1 2 3 11 16