CHAIRE ESPRIT MEDITERRANEEN PAUL VALERY SESSION D’OCTOBRE 2016

12 September 2016 par Catherine Walch
octobre 2016

Massimo FUSILLO
Littérature, cinéma et anthropologie
Pour la dernière session de cette année consacrée à la Mémoire des arts, la Chaire Esprit méditerranéen reçoit Massimo
Fusillo, professeur de littérature comparée à l’Université de L’Aquila (Italie), spécialiste du roman grec antique et de la
réactualisation des mythes dans la littérature et au cinéma. Ancien élève de la Scuola Normale Superiore de Pise, il fait partie depuis
sa création du conseil d’administration de l’Association Fondo Pier Paolo Pasolini, désormais rattachée à la Cinémathèque de
Bologne. Il est associé à plusieurs revues et institutions internationales et membre du conseil exécutif de l’Association Internationale
de Litterature Comparée (AICL), ainsi que du comité d’organisation du Réseau Européen d’études littéraires comparées
(SYNAPSIS).
Principales publications : Naissance du roman (trad. française 1991, éd. italienne 1989), La Grecia secondo Pasolini.
Mito e cinema (20072), Il dio ibrido. Dioniso e le Baccanti nel Novecento (2006), Estetica della letteratura (2009), L’objet-fétiche.
Littérature, cinéma, visualité (2014, éd. italienne 2012).

PROGRAMME DÉTAILLÉ
• Mardi 18 octobre, AJACCIO (Espace Diamant)
Pasolini, cinquante ans après
Hommage au cinéaste Jean-André Fieschi (1942-2009) en partenariat avec la Ville d’Ajaccio
18h30. Table ronde avec Massimo Fusillo et Dominique Maestrati (cinéaste)
19h. Projection-débat : Pasolini l’enragé, documentaire de Jean-André Fieschi (1966)

• Mercredi 19 octobre, CORTE (Campus Mariani, B4 001)
16h. Table-ronde Pasolini : le cinéma engagé d’un poète et traducteur
Rencontre avec Massimo Fusillo animée par Fabien Landron, suivie de la projection du film
Notes pour une Orestie africaine de Pier-Paolo Pasolini (1970, v.o. sous-titrée)

• Jeudi 20 octobre, CORTE
14h. Spaziu Natale Luciani
Conférence de Massimo Fusillo
Le mythe au cinéma : dialogue et réécriture
Cette conférence affronte le rapport complexe, ramifié, que le cinéma a instauré avec le mythe, en analysant diverses formes de
réécriture qui vont de l’actualisation à la libre reconstruction, autour de quelques figures caractéristiques de diverses manières,
époques et genres (Angelopoulos, Dassin, Jancso, Ripstein, von Trier) pour conclure avec une focalisation plus précise sur
l’Oedipe roi de Pasolini, qui met en relation divers modèles de relecture.
16h. Pause café
17h30. Film au Cinéma l’Alba
Oedipe roi de P. P. Pasolini (1967, v.o. sous-titrée)

• Vendredi 21 octobre, BASTIA (Centre Culturel Alboru)
Autour de la Médée de Pasolini (en partenariat avec la Ville de Bastia)
18h. Conférence de Massimo Fusillo Médée : un conflit entre cultures
La Médée de Pasolini est le point d’aboutissement de l’itinéraire créatif qui l’a conduit à travers le mythe grec. Le film est
construit rigoureusement comme un conflit entre la culture archaïque, magique et sacrée, et la culture moderne, rationnelle et
pragmatique. L’idée du conflit en anime aussi la structure formelle, fondée sur la figure rhétorique de l’antithèse, et sur une
matrice qui vient de anthropologie et de l’histoire des religions, ses deux sources principales. Ce film ancré dans l’atemporalité
absolue du mythe ne manque pourtant pas de renvois implicites à la situation politique italienne et à la critique du néocapitalisme,
caractéristique du sombre pessimisme des dernières années de la vie de Pasolini.
18h30. Projection-débat Médée de P. P. Pasolini (1969, v.o. sous-titrée).

A lire aussi