Chaire Paul Valery – Session de juin 2017 « Le chant de la terre »

18 May 2017 par Catherine Walch
Du 27 au 29 juin 2017

Thème de l’année 2017 : L’esprit des lieux

Session de Juin 2017 : Le chant de la terre
Invitée : Giovanna Marini

Giovanna Marini est la mémoire vivante du chant populaire italien. Depuis plus de 50 ans, elle ne cesse de renouveler avec enthousiasme une oeuvre unique de transmission par l’exemple et la pratique, enseigne l’ethnomusicologie à l’Ecole Populaire de musique du Testaccio (Rome) dont elle est Présidente d’Honneur, compose et chante en voyageant à travers l’espace et le temps. Après avoir rejoint le Nuovo Canzoniere Italiano dans les années 60, elle n’a cessé de mener de front composition, recherches sur le terrain et interprétation avec son Quartetto vocale (Patrizia Bovi, Francesca Breschi et Patrizia Nasini). Elle compose des cantates, des opéras, des musiques de film afin de maintenir vivants les liens entre tradition et modernité, avec une totale fidélité à l’engagement social qui la définit. Chercheuse attachée à l’Istituto Ernesto De Martino, elle a collecté et transcrit une énorme quantité de chants populaires (chants sacrés, chants de paysans et d’ouvriers, chansons politiques) et de récits qu’elle dit suivant la tradition des cantastorie. Elle s’intéresse depuis longtemps à la Corse, où elle est venue plusieurs fois participer à des rencontres et diriger des master classes à Pigna et Corte. Elle préside aujourd’hui le comité d’honneur du Conseil scientifique de l’Associu Cantu in paghjella, placé sous l’égide de l’UNESCO. Deux documentaires télévisés lui ont été consacrés par FR3 Corse (Canta a memoria, Christian Lorre, 1995 et La voix des invisibles, Marie-Laure Désidéri, 2015). Les étapes de son parcours ont été retracées en français par Ignazio Machiarella dans un livre avec CD (Il Canto necessario, Actes Sud, 2007) contenant de précieuses archives sonores.

Mardi 27 juin, Auditorium de Pigna (Centre de Création Musicale Voce)
11h-13h. Il canto contadino. Atelier interactif de chant traditionnel

Après une écoute d’enregistrements qu’elle a elle-même collectés, Giovanna Marini proposera, en sollicitant la participation du public, un argumentaire d’analyse qui permette de dégager les règles universelles de la tradition orale du chant populaire. La rencontre se poursuivra à 13h autour d’un buffet convivial à la Casa Musicale.

Mercredi 28 juin, Corte, Campus Mariani, Amphi Ribellu
9h-18h. Cantu in paghjella : le sens de la recherche

Premier Symposium du Conseil scientifique international de l’Associu Cantu in paghjella, placé sous l’égide de l’UNESCO (Patrimoine culturel immatériel de l’humanité) et la présidence d’honneur de Giovanna Marini. Des chants polyphoniques seront interprétés par différents groupes tout au long de la journée

Jeudi 29 juin, Corte, Campus Mariani, Amphi Ribellu
14h-17h. La nécessité du chant : écouter, collecter, transmettre

Séminaire de Giovanna Marini, suivi d’un dialogue avec le public et de la projection du film de Christian Lorre Cantà a memoria (FR3 Corse, 1995), en présence du réalisateur.

 

A lire aussi