Journée d’étude « Le livre dans tous ses états : du matériau au matériel, le livre comme objet du patrimoine »

28 March 2022 par Catherine Walch
31 mars 2022 - 10h30-12h30

Cette demi-journée d’étude a pour but d’explorer la place des livres dansle patrimoine. Le patrimoine n’est pas une donnée figée : créé par des communautés, groupes et individus qui choisissent d’inclure un objet dans leur capital culturel commun, il peut subir des modifications ou des ajustements à chaque époque. Comme le remarque l’historien de l’art Georges Didi-Huberman, si nous héritons d’oeuvres et d’ouvrages du passé, « en aucun cas cet héritage ne constitue une simple donnée objective, encore moins un donné ».
Il s’agit donc de s’interroger sur notre rapport au livre, en partant tout d’abord de sa conception en tant qu’objet matériel, mais aussi « immatériel » avec l’avènement des livres au format numérique au XXe siècle. Les nouvelles technologies ont indéniablement eu un impact sur le format des livres ainsi que sur la façon de les appréhender et de les étudier grâce à de nouveaux outils permettant de mieux les examiner.
Il convient également de mettre en exergue les processus de patrimonialisation mis en oeuvre par différentes nations pour comprendre comment les livres sont inclus dans le patrimoine. Ces processus peuvent aller de la (re)construction d’un livre par le biais de la restauration ou de la traduction en langue étrangère, à la valorisation de
celui-ci car « valoriser – connaître, rendre accessible, mettre en scène » est le signe d’une « politique que les sociétés conduisent à l’égard de leur patrimoine » d’après Thierry Grillet, directeur de la diffusion culturelle de la Bibliothèque Nationale de France.
Par le truchement du livre sous toutes ses formes (livres imprimés et numériques, incunables, manuscrits), cette journée d’étude pluridisciplinaire permettra de jeter un regard nouveau sur la matérialité du livre en tant qu’objet du patrimoine et sur son évolution dans le temps.
Cet événement scientifique s’inscrit à la fois dans le cadre des activités de recherche de l’équipe « Identités, Cultures : les processus de patrimonialisation » de l’UMR CNRS 6240 LISA, et de la formation des étudiants de Licence de l’Università di Corsica Pasquale Paoli – Faculté des Langues, Lettres, Arts, Sciences Humaines et Sociales (LLCER, parcours anglais).

Programme

A lire aussi