Journées internationales d’études « Le participe passé du latin aux langues romanes »

11 October 2021 par Catherine Walch
25 et 26 octobre 2021

Notre projet s’origine dans une recherche sur le participe passé en français qui faisait le constat que cette forme faisait l’objet de peu d’études spécifiques, hormis sur la question de son accord. Et pourtant… on peut considérer qu’il est une pièce maîtresse, voire la clé de voûte du système linguistique du français, et plus largement des langues romanes, dans la mesure où, outre sa construction en emploi nu, il est partie prenante des constructions analytiques (et bi-analytiques pour le français et l’occitan) des différents modes, et de la construction du passif périphrastique. Cette place systémique centrale n’était pas le cas en latin où ce qui est signifié dans les langues romanes par les formes analytiques (j’ai aimé, j’avais aimé, j’aurai aimé) l’était en latin synthétiquement (amavi, amaveram, amavero), et où le passif se signifiait à certains temps synthétiquement (amor : ‘je suis aimé’).

Le colloque envisage de revenir sur l’analyse de la forme en –to du latin, d’étudier le / les chemin(s) qui ont conduit du système latin à celui des différentes langues romanes, et d’expliciter les différents usages actuels du participe passé.

Programme

Lundi 25 octobre

13 heures : accueil des participants à la Bibliothèque Universitaire

Buffet d’accueil

13h45 : discours inaugural

14h00 :  M.D. Joffre (Poitiers) : « Le morphème *-to. Questions de voix et de diathèse »

14h30 : Dominique Longrée (Liege) : « Le participe parfait des déponents : pas si « passé » ? Approches textométriques »

15h00 : Joseph Dalbera (Corse) : « Le participe parfait à l’ablatif absolu : valeurs et emploi dans la narration romanesque latine »

Discussion – Pause

15h45 : Liana Tronci (Unistrasi) : « le participe dans la vulgate : ce que nous disent les traductions du grec au latin »

16h15 : Cécile Narjoux (Paris IV) : « Oubliées, nos sages années : Le participe passé prédicatif dans l’hypotypose contemporaine »

20 h Dîner

Mercredi 26 octobre

09h00 Alejandro Díaz Villalba (CNRS UMR 7597) : « L’opposition participe passif / participe des temps composés dans les grammaires des langues romanes à la Renaissance ».

09h30 Lorenza Brasile (Corse- Humboldt, Berlin) : « Abbiamo mangiati bene : il participio passato in un dialetto abruzzese orientale »

10h00 Jean-Michel Géa (Corse) : « Enseigner l’accord du participe passé dans les écoles au début du 20ème siècle : le recours à l’occitan »

Discussion – Pause

11 h00 Laurent Vanni (Côte d’Azur): « Le participe passé avec Hyperbase : distributions statistiques et variations diachroniques sur de grands corpus »

11h30 Frederica Beghini (Côte d’Azur) : « Milan Kundera, une étude de cas. L’emploi du participe passé dans une œuvre de littérature française contemporaine ».

12h00 Jacques Bres (Montpellier 3) : « Le participe passé en français »

discussion

13h Déjeuner restaurant universitaire

14 h Visite de l’exposition Matisse au Musée de la Corse

15h30 Acheminement des participants à l’aéroport de Bastia

programme_journée d’études participe passé