Séminaire « Les mutations de la Corse contemporaine  » session 2

28 February 2022 par Catherine Walch
7 mars 2022 à 10h

Regards et questionnements des sciences sociales

La Corse a connu dans les dernières décennies des mutations majeures. La société insulaire a été profondément modifiée dans ses aspects politiques, économiques, démographiques et culturels. L’affirmation du nationalisme et son accession au pouvoir institutionnel, les tentatives de promotion d’un modèle de développement qui ne soit pas excessivement dépendant de la manne touristique, l’apparition de nouveaux enjeux sociétaux associés à la croissance urbaine ou aux questions environnementales, les reformulations de l’identité et de la culture, les recompositions de la société civile, etc., tous ces phénomènes dessinent de la Corse actuelle un portrait foncièrement divers de celui de la Corse d’un passé récent.

Ce séminaire a pour objet d’interroger ces mutations en s’appuyant sur les travaux que les sciences sociales dans leur diversité (histoire, sociologie, science politique, géographie, droit, etc.) consacrent à la Corse. Il s’agit de créer un lieu de rencontres et de discussions des publications récentes, des recherches en cours et en particulier des recherches doctorales et postdoctorales, un lieu qui soit aussi un espace de questionnements et d’initiatives pour des recherches à venir. Il s’agit aussi d’élargir le débat au-delà du seul monde académique, en y associant des intellectuels, des journalistes, des femmes et des hommes politiques, des protagonistes de la société civile, etc., acteurs et interprètes des mutations de la société corse contemporaine.

Le séminaire aura lieu quatre fois par an. Il se tiendra sur une journée, normalement divisée entre un séminaire fermé consacré à la discussion d’une recherche académique (ouvrages, articles, thèses, post-doctorats, recherches en cours) qui se déroulera le matin et une séance publique l’après-midi autour d’une thématique plus large et qui prendra la forme d’une table-ronde à propos d’un ouvrage ou d’un événement de l’actualité.

Jean-Louis Briquet, directeur de recherche, UMR 8209 CESSP, CNRS/EHESS/Université Paris-Panthéon-Sorbonne

André Fazi, maître de conférences en science politique, UMR 6240 LISA, CNRS/Université de Corse

Session n° 2 – 7 mars 2022 – Salle DECA03

Faculté de Droit et de Science politique, avenue Jean Nicoli, 20250 Corte

 10h, Séminaire : Regards sur les partis et mouvements politiques en Corse : présentations de recherches récentes.

 Lorenzo di Stefano, docteur en histoire contemporaine, Université de Corse / UMR 6240 LISA : Histoire croisée du Parti communiste français en Corse et du Parti communiste italien en Sardaigne, 1921-1991.

Liza Terrazzoni, docteure en sociologie, post-doctorante, Université de Corse/ EMRJ : De l’Europe à la Corse : ethnographie des manifestations locales de l’extrême droite (2018-2020).

14h, Table-ronde : Quelle sociologie pour la Corse contemporaine ? Enjeux, terrains et méthodes.

Comment interpréter les mutations de la société corse contemporaine ? Avec quels instruments les décrire et les mesurer ? Quels terrains privilégier pour en rendre compte ? À quels enjeux et quels défis cette société est-elle aujourd’hui confrontée ? Dans quelle mesure ces enjeux et ces défis relèvent-ils des spécificités de la société insulaire ? Ou, pour le dire autrement, comment des transformations qui affectent les sociétés contemporaines se manifestent-elles et se reconfigurent-elles dans le cas particulier de la Corse ?

Ces questions doivent faire l’objet d’un débat ouvert et collectif, que cette table-ronde espère pouvoir préciser.

Jean-Louis Fabiani, professeur de sociologie à la Central European University à Vienne, auteur de Sociologie de la Corse, La Découverte, 2018

Michel Peraldi, socio-anthropologue, directeur de recherche au CNRS, spécialiste des dynamiques sociales et politiques des sociétés méditerranéennes

Liza Terrazzoni, sociologue, post-doctorante à l’UCPP/EMRJ, auteur de Les autres en Corse, pour une sociologie des relations interethniques, Albiana, 2019

Ghjilormu Padovani, journaliste, Corse-Matin

Antonin Bretel, chef de division, INSEE Corse

Antoine Luciani, chargé d’études économiques, INSEE Corse

Morgane Millet, docteure en géographie de l’INRAE-LRDE

Jean-Louis Briquet, DR CNRS, UMR CESSP, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

A lire aussi